Humeur du jour

Appelez-moi "maman" ;) 



Appelez-moi "madame" ;)



J'veux du soleil !

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 19:21

La scène se déroule aux alentours de midi, au restaurant d'entreprise. J'ai dans mon assiette une escalope de dinde relativement tendre (fait suffisamment rare pour être souligné), ainsi que du maïs cuit et du riz. Le maïs cuit, ça a un drôle de goût, mais faut bien manger quand même un peu ! Ma collègue me sert à boire et pose mon verre sur mon plateau, à côté de mon assiette. Et là, sans trop savoir comment, en coupant ma viande, paf, je renverse mon verre ! Et alors le truc bizarre, c'est qu'il n'est pas tombé sur le côté, sur mes voisins, ... mais sur moi. Il était à droite de mon bras droit et j'ai réussi à le faire tomber vers moi. J'ignore comment c'est possible techniquement, mais je l'ai fait ! Et comme ma collègue venait de le remplir, j'aime autant vous dire qu'il y avait pas mal de flotte dedans. J'avais de l'eau plein mon plateau.. et heureusement que ça n'a pas été dans l'assiette... car la soupe riz/maïs/dinde, j'ignore ce que ça donne mais ça ne m'attire pas du tout.

Mais... toute l'eau n'a pas été sur mon plateau. Sinon, vous vous doutez bien que je ne vous aurais même pas raconté cette histoire. Non, une bonne partie a sauté par-dessus la table pour atterrir sur moi. Youhou ! C'est froid sur les cuisses. Ca surprend ! Et du coup, j'en ai eu plein la chaise... et donc plein les fesses. Ah ben j'ai l'air fine, moi, maintenant, toute trempée au niveau de l'entre-jambes ! On a épongé vite fait la chaise et la table. J'ai frotté un peu mes cuisses... et puis bon, je n'avais pas de rechange, de toute façon. Bof, c'est jamais que de l'eau. Ca finira bien par sécher. A la fin du repas (car c'est arrivé en début de repas), j'avais les cuisses presque sèches. Par contre, j'ai eu les fesses mouillées un peu plus longtemps. Et je peux vous dire une chose : c'est fort désagréable de se balader dans les couloirs de sa société en sentant qu'on a l'arrière-train mouillé ^^ ! Et encore, je n'ai pas à me plaindre : mon jean's est foncé et ça ne se voit pas trop quand il est mouillé. Ca a fini par sécher, ça aussi. Mais ça a mis un petit peu de temps ! Va falloir que je pense à amener des changes, maintenant, si je deviens maladroite comme ça ^^ !

Vous êtes maladroit, vous aussi ?

Repost 0
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 19:00

J'ai voulu installer des rideaux dans mon nouvel appartement. J'ai des stores à lamelles mais j'ignore si on me voit bien ou pas quand ils ne sont pas complètement fermés. Et j'aime bien mon intimité. Notamment, quand je m'habille, le matin, je n'apprécie pas forcément que les voisins puissent "mater" ^^ ! Donc, j'ai voulu investir dans des rideaux, de fins voilages, juste histoire de couper la vue des gens, mais pas la lumière.

Mercredi soir, je vais donc faire quelques courses et je repère des petites choses qui me plaisent. Je prends une première paire blanche, qui ira très bien dans ma chambre. Et j'en vois une de couleur aubergine, assez proche de la couleur de mon canapé. J'ai peur que ça soit un peu foncé et que ça me coupe trop de la lumière. J'hésite tout un moment. Qu'est-ce que je fais ? Je les prends ? Je les prends pas ? Bon allez, je les prends. Mais, plutôt que d'en prendre pour la fenêtre et la porte fenêtre (dont j'ignorais la hauteur exacte), je n'en ai pris que pour la fenêtre. Ainsi, si vraiment ils sont trop foncés, tant pis, j'en achèterai d'autres, ça ne serait pas trop grave. En rentrant chez moi, je commence par les repasser, et je les accroche aux fenêtres, sur les crochets déjà existants.

Et là, c'est le drame ^^ ! Il manque cinq centimètres en bas ! Ah non mais c'est ridicule ! Ca ne va pas du tout ! Comment je vais faire ? Et puis alors, comme ceux de la chambre et ceux du séjour sont les mêmes, hormis la couleur, j'ai le problème dans les deux pièces. Autant dans la chambre ça ne choque pas car c'est blanc. Autant dans le séjour, comme ils sont colorés, on voit bien le gros vide en bas. Gniiiiiiiiiii ! Bon, mais la couleur me plaît, tout de même. Allez, soyons fou, je vais bien trouver une solution. Au départ, j'avais prévu de découdre les pattes (là où on met la petite tringle) et de les recoudre "à ma façon" pour les allonger, en fait. Et aujourd'hui, je suis allée acheter le modèle "long" pour ma porte fenêtre. Je voulais la même couleur donc il fallait que je me dépêche un peu. Il me faut des rideaux de 180cm. Il y en a de 160 et d'autres de 240. Ah ben génial ! Bon, mieux vaut long que court. J'ai pris ceux de 240. Par contre, là, je n'ai pas deux rideaux fins mais un large... Ca ne me convient pas vraiment. Tant pis, j'achète !

Et là, je suis en pleine couture. Le grand rideau a en fait des pattes très très longues. Je suis donc en train d'intervertir les petites pattes des petits rideaux avec les grandes pattes des grands rideaux. Je gagne ainsi précisemment la hauteur qui me manque pour aller jusqu'au bas de la fenêtre. Ensuite, mais ça me prend tout de même pas mal de temps, je couperai le grand rideau en deux pour avoir un rideau sur chaque partie de la porte fenêtre ! Oh, et puis il faudra sûrement le raccourcir un peu. Ah non mais je ne m'ennuie pas, toute seule, dans mon appart ! Je trouve des occupations ! Pour le moment, j'ai un petit rideau qui a récupéré les grandes pattes. Et l'autre s'apprête à recevoir ses nouvelles pattes. Quant au grand rideau, je pense commencer par coudre les petites pattes et le poser tel quel, même s'il n'est pas coupé en deux. Je sens que je vais être dégoûtée de la couture, sinon. Non parce que je fais ça à la main, évidemment. Alors c'est un peu long !

Vous faites quoi de vos week-end, vous ?

Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 19:03
Bon, cette fois, je crois que c'est officiel : j'ai la poisse. Une espèce de malchance qui me colle à la peau, qui refuse de me laisser tranquille et qui a décidé de ne pas me quitter dans un avenir proche... ou moins proche... voire carrément pas proche du tout.

Jeudi, j'étais au bureau. Le temps était gris mais la fenêtre était ouverte pour aérer un peu la pièce. Vous savez, c'est une fenêtre qui peut s'ouvrir normalement sur le côté et aussi par le haut. Bon, alors déjà, dernièrement, les deux collègues qui partagent mon bureau ont bricolé un peu cette fenêtre qui s'ouvre aussi mal qu'elle se ferme depuis plus de trois ans et demi. En général, moi, je n'y touche pas trop. Je suis une frileuse, donc les autres ont souvent chaud avant moi, donc prennent souvent l'initiative de l'ouvrir. Et elle est un peu difficile à fermer. Elle frotte en bas donc il faut la soulever. Ca n'est pas vraiment pratique d'autant qu'elle fait son poids. Et puis souvent, c'est le dernier qui part qui ferme la fenêtre. Et comme je suis généralement celle qui arrive en premier le matin, je suis également assez souvent celle qui part le plus tôt. Et quand j'ai froid et que je veux la fermer, je demande souvent à mes collègues si ça les dérange, et il arrive fréquemment que l'un d'eux la ferme pour moi... Tout ça pour vous dire que cette fenêtre, je n'y touche pas vraiment souvent.

Ce matin-là, je sentais un petit courant d'air frais sur moi. Au départ, c'était agréable. Mais j'ai fini par trouver ça un peu désagréable. Alors, étant seule à ce moment-là, je me suis levée pour fermer la fenêtre. J'y vais doucement car la fenêtre est fragile, et paf, je me prends le store à lamelles sur la tête ! C'est pas douloureux mais ça surprend !
Bon, alors vu ma taille, je ne pouvais pas le remettre toute seule. Il aurait fallu que je grimpe dans une chaise. Mais avec mes bottes à talon, c'était pas forcément une bonne idée. Donc j'ai demandé à un grand collègue de me le remettre à sa place. Le store est donc de nouveau à la fenêtre.

Mais tout de même, pouvez-vous m'expliquer pourquoi, alors que mes collègues manipulent cette fenêtre bien plus souvent que moi, c'est à moi que c'est arrivé ? Le store avait quelque chose à me reprocher ? Je le saoule à trop parler ? Il en a marre de me voir tous les jours ??? Hein ? Pourquoi ??? Je ne vois plus qu'une seule explication : j'ai la poisse !
Repost 0
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 19:00
A l'époque où je partageais ma vie avec Mademoiselle l'AX (c'était il y a près d'un an, maintenant ! Comme le temps passe vite !), je ne la nettoyais pas. Enfin, je nettoyais l'intérieur, les vitres, tout ça. Mais je cultivais son aspect extérieur "rouge tomate pelée" qui faisait tout son charme... Oui, "charme", c'est le mot ! Mademoiselle l'AX avait un charme fou ! C'était la plus belle de toutes les voitures "prout prout" de son époque ! Et je le crie haut et fort !

Quand j'ai changé de voiture et que Madame 206 est venue remplacer Mademoiselle l'AX, je me suis dit qu'il fallait que je la nettoie de temps en temps, celle-ci. La peinture était encore en excellent état. Je n'arriverais jamais à faire pousser de la mousse sur la carosserie de celle-ci alors autant la garder propre ^^ ! Je la nettoyais dans la rue, en bas de chez moi, avec une bassine d'eau, une éponge, des chiffons. Ca m'occupait pas mal de temps, à chaque fois. Mais bon, c'était sympa. J'aime bien m'occuper de ma voiture, en fait.

Sauf que maintenant, j'ai un parking souterrain. D'un côté, je suis très contente car la voiture est à l'abri. Mais c'est également beaucoup plus délicat pour la nettoyer ^^ ! Enfin je peux toujours aller dans une station prévue pour, mais j'aime bien faire ça à l'ancienne méthode. Moi, vous savez, les trucs modernes, ça ne me plaît pas trop... J'aimais bien ma vieille tuture archaïque ^^ ! Et malgré tout le mal que j'en dis, j'aime aussi beaucoup mon téléphone tout pourri ^^ !

Et donc, lundi, comme j'étais en RTT, je me suis garée à Versailles, en bas de mon ancien appartement, et je me suis attaquée au nettoyage de la voiture. Oh, j'ai voulu faire rapide car je commence à être un peu fatiguée, en ce moment... Nettoyage du nouvel appartement, transfert de toutes mes affaires, déménagement... Ca commence à bien faire. J'avais envie de me poser tranquillou chez moi. Donc voilà, lundi, j'ai nettoyé la voiture. Je terminais au moment où des gouttes commençaient à tomber ! Moi et ma chance !

Et les jours qui ont suivi, il a beaucoup plu. Sauf que la pluie devait venir du sud et nous a rapporté plein de sable jaune orangé. Ma voiture a plein de traces dégueu sur toute la carrosserie ! Alors ça, ça a le don de me gonfler !!!!! Gniiiiiiiiii ! Je déteste faire un truc qui ne sert à rien !

Pourquoi est-ce toujours quand on nettoie ses carreaux qu'il pleut ?
Repost 0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 21:01

Je n'ai pas parlé de Monsieur Téléphone depuis le 10 septembre ! C'est impensable, non ? Disons qu'il ne fonctionne pas mieux qu'avant, mais il se tenait à carreau depuis des mois. Mais cette fois, ça y est, il me refait des farces. On ne m'avait pas dit, quand je l'ai acheté, qu'il s'agissait d'un téléphone "clown". C'est une sorte de "Némo" du téléphone, en fait. Sauf que lui, ça n'est pas la nageoire qui est atrophiée, c'est la batterie ^^ !

Et depuis quelque temps, donc, il me fait un truc hyper pénible ! Il ne m'affiche plus le nom des personnes qui m'appellent, même si le numéro est rentré dans l'annuaire. Avant, quand ma soeur m'appelait, j'avais son p'tit surnom qui s'affichait, juste au-dessous de sa photo. Et c'est pareil avec les autres. Chacun son p'tit nom ou son p'tit surnom et chacun sa p'tite photo. C'était pratique ! D'un coup d'oeil, je savais qui m'appelait. Bon, y'a bien mes parents qui s'affichaient toujours sous le pseudo "appelant inconnu"... mais j'étais habituée. Ce sont les seuls avec qui j'ai le souci. Et en plus, ça le fait avec leur téléphone fixe et aussi leur portable ! C'est fou ! J'en étais au point de dire "bonjour papa" ou "bonjour maman" en décrochant dès que je voyais que c'était un "appelant inconnu". Mais bon, je ne l'ai jamais fait. Imaginez que ce soit mon banquier, par exemple. Je pense que ça lui aurait fait sacrément bizarre que je l'appelle "maman" ^^ !

Bien, et donc, depuis une semaine environ, il refuse obstinément de me dire qui m'appelle. Et je ne sais pas vous, mais alors moi, les numéros de téléphone, je ne les connais pas. Je n'ai jamais fait l'effort de les retenir puisqu'on m'affichait le nom de la personne. Du coup, maintenant, dès que j'ai un coup de fil, je réponds "allô" d'un ton indécis, ne sachant pas à qui je m'adresse. C'est hyper désagréable !

Vous pensez que c'est le déménagement qui l'a perturbé ? Non parce qu'il y a un truc qui s'est passé, pour qu'il me fasse ça. Mais je ne sais pas quoi. J'ai bien essayé de lui parler mais... Hein ? Quoi ? Euh ben oui, je parle à mon téléphone, oui. Ben quoi ? On dit bien qu'il faut parler aux plantes. Pourquoi ne parlerait-on pas aux téléphones ? On parle toujours à plein de gens à travers lui, mais on ne lui parle jamais ! Vous imaginez comme ça peut être malheureux un téléphone ? Je suis sûre que vous n'avez même jamais réfléchi à ça ! Pfffff ! Donc, voilà, j'ai tenté de lui parler mais... il s'est mis à bouder et s'est éteint. Je crois qu'un truc ne lui plaît pas mais je ne sais pas quoi !

Vous avez une idée de ce qui pourrait perturber ou fâcher Monsieur Téléphone ? Et vous savez comment je pourrais le consoler pour qu'il m'affiche à nouveau le nom des gens ?

Repost 0