Humeur du jour

Appelez-moi "maman" ;) 



Appelez-moi "madame" ;)



J'veux du soleil !

9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 20:50
Vous le savez, le stationnement à Versailles est une vraie plaie ! En temps normal, il n'y a pas beaucoup de place. Le soir, passé 19h, ça devient une vraie galère et je tourne facilement un quart d'heure à la recherche d'une place microscopique, coincée entre un pare-buffle de 4x4 et une attache de remorque non protégée, avec des bouts de métal tranchants partout, d'une camionnette. 

Ca, c'est quand le stationnement est "facile". Car parfois c'est pire... Car parfois, la mairie décide de faire des travaux dans les rues, et notamment de bloquer toute une rue pour refaire les canalisations. Et puis il y a d'autres travaux à droite à gauche. Et des places réservées un peu partout pour des déménagements. Verdict, on perd facilement un quart des places du quartier ! Autant dire que se garer à une vraie place relève du miracle !

Et puis il y a les motards qui se garent sur les places réservées aux personnes handicapées. Et, clairement, un motard, je l'imagine mal avec une jambe dans le plâtre ! Ah non, je vous jure, aucun respect !

Et aujourd'hui, je n'ai pas bien compris, tous ceux qui n'avaient ni carte de stationnement ni ticket d'horodateur se sont retrouvés avec un mot sur leur pare-brise, plutôt destiné aux pervenches : "Votre horodateur n'a pas voulu accepter mon chèque". Je ne comprends pas bien ce mot... Est-ce quelqu'un qui veut faire remarquer de façon ironique aux personnes qui se sont garées qu'elles n'ont pas payées ? Ou est-ce plutôt quelqu'un qui veut faire passer un message indiquant qu'on n'a pas toujours de la monnaie pour l'horodateur (sachant qu'on peut sûrement payer avec moneo... mais euh... comment dire... C'est un gros échec, cette histoire de moneo ^^) ? Le problème, quel que soit le message que la personne ait voulu faire passer, c'est que le quartier s'est retrouvé plein de papiers blancs qui trainaient partout par terre... Bien joué !

Il faudrait quand même faire quelque chose pour le stationnement dans cette ville ! Il y a un vrai problème ! Mais surtout, vivement la fin des travaux !
Repost 0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 18:56
Oui, bon, d'accord, les journées du patrimoine, ça date de près d'un mois. Et alors ! Moi je n'aime pas faire comme les autres : c'est un vendredi 13 alors on joue au loto, c'est la fête des rois alors on achète une brioche, c'est Pâques alors on mange des chocolats... Sachez que je mange des chocolats tout le temps et pas uniquement à Pâques ! Non mais !!! ^^

Bon, bref... J'avais donc envie, depuis un moment, de vous parler de la sortie que j'ai faite pour les dernières journées du patrimoine. Pour information, ça date du 15 septembre dernier. On ne peut pas dire que ce sont des nouvelles fraiches !

Pour l'occasion, j'avais visité le "Potager du roi" qui était illuminé... et "ambiancé" (ça se dit, ça ?) avec des musiques... étonnantes... Des sons d'ailleurs...  En fait, nous étions dans le noir, dans une ambiance très humide, avec des illuminations fluorescentes.

Je vous laisse observer (pensez à cliquer sur les photos pour qu'elles s'agrandissent).
En haut, on voit des plantes illuminées. La quatrième photo est une vue de Versailles, de nuit, avec quelques illuminations.

Les deux premières photos sont des jets d'eau, voire de vapeur, avec toujours des lumières fluorescentes. Et enfin, un des portails du jardin, illuminé de rouge.

C'était assez original, l'ambiance était calme, mais pas forcément apaisante... Dans le noir, avec cette musique étrange et ces couleurs nébuleuses, il y avait un petit coté mystique. C'était très intéressant.

Vous avez profité des journées du patrimoine, vous ?
Repost 0
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 21:33
Oui, les mecs, ne niez pas : vous êtes tous de gros coquins obsédés !

Récemment, j'ai acheté un pull. Un pull sympa, gris bleu, assez foncé, chaud mais pas trop... et très décolleté. A vrai dire, je ne m'en étais pas aperçue en l'essayant, mais c'est limite si on ne voit pas mon soutien-gorge... (au passage, je sens que la présence du mot "soutien-gorge" risque de m'apporter des visiteurs désireux de voir autre chose qu'un blog tout rose avec une petite fille allongée sur le ventre autour de laquelle virevolte un petit papillon... bref...).

Aujourd'hui, je me gare sur le parking du magasin. J'étais seule. Je sors de la voiture et me dirige, à pieds, vers l'entrée du magasin... chose assez logique quand on se gare sur le parking du magasin...  Et en chemin, je croise un jeune homme. Je dois vous dire que je suis absolument incapable de savoir s'il était plutôt mignon ou pas, j'ai juste vu que c'était un mec, et plutôt jeune, mais après, il ne faut pas trop m'en demander... Je suis un peu dans ma bulle, moi, parfois... souvent, en fait... Et au moment où je le croise, il me dit "charmante"...

Rah là là, ces mecs, dès qu'on vous montre un peu de chair, et notamment l'arrondi des seins (tiens, encore un mot qui risque de m'apporter des gens qui viendront se perdre sur mon blog qui est tout sauf un blog coquin ^^), ça y est, toutes les filles sont charmantes !

Bon, en même temps, je ne vais pas me plaindre. Ca fait toujours très plaisir de voir qu'on plait encore...
Repost 0
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 23:00
Hier, je vous racontais mes péripéties à la poste. Je n'avais pas terminé ma loooooongue histoire... Je continue donc de ce pas !

Le monsieur était donc obligé de remettre de l'argent sur son codevi pour pouvoir le clôturer, ce qui, en soi, n'est pas tip-top logique... Ca y est, il a 10€ sur son codevi. Maintenant, il veut le clôturer. Et là, la phrase assassine : "je ne peux pas clôturer le codevi". Gné ? Mais pourquoi donc ??? "Il vous faut envoyer ce formulaire au service financier de la poste". Je sens que le monsieur a envie de hurler ! Et nous, les dix personnes qui attendons depuis maintenant 25 minutes, on a envie de hurler avec lui... Le monsieur demande s'il peut remplir le formulaire ici et le donner ensuite à la dame. Elle répond : "non. Enfin, vous pouvez me laisser le courrier mais je ne peux pas prendre le formulaire seul". Non mais on se demande à quoi elle sert, là, la dame ! Le monsieur demande s'il peut aussi remplir le formulaire pour son épouse : "non, il faut qu'elle signe elle-même"... 

Verdict : le monsieur voulait transférer tout l'argent du codevi de sa femme vers le livret A de sa femme, clôturer le codevi de sa femme, transférer tout l'argent de son codevi vers son livret A, et le clôturer. Et au final, que s'est-il passé ? Tout l'argent, sauf 10€, du codevi de sa femme a été transféré sur son livret A à lui, et il a dû ajouter quelques euros sur son propre codevi... Et toujours aucun compte fermé. Et ça fait une demi-heure qu'on poireaute tous !

Le monsieur prend son formulaire pour clôturer son codevi (le sien, pas celui de sa femme, qu'elle devra remplir elle-même) et se pose dans un coin... Le client suivant s'avance au guichet. Il vient chercher un recommandé mais il n'a pas le petit papier du recommandé. Ouh là, ça se présente mal, ça, encore ! En fait, il était dans une maison de jeunesse et vient de déménager. Il n'a pas fait suivre son courrier car les gens de la maison de jeunesse lui font suivre le courrier régulièrement. Ils ont bien reçu le petit papier du recommandé mais ne l'ont pas encore faire suivre au jeune homme... Sauf que c'est assez urgent alors à tout hasard, il vient à la poste pour tenter de le récupérer... La dame cherche... Elle ne trouve pas... Elle revient au guichet : "il faudra me donner le n° du recommandé"... Le jeune homme s'en va, dépité... 

Le monsieur d'avant revient rapidement au guichet : "euh, votre formulaire, il est bien mignon, mais il n'y a pas de case pour indiquer qu'on veut clôturer le compte". La dame répond : "oui, quand on dit qu'on veut entièrement vider le compte, il est automatiquement clôturé"... Logique ! Evident ! Trivial !

Bref... Résultat, quand je suis partie de la poste, il était 15h15 ! J'ai cru ne jamais en sortir ! "On a tous à y gagner", qu'ils nous disent... En attendant, moi, j'ai perdu 3/4 d'heure !!! Ah là là, faut en vouloir, quand même !

Une chose est sûre : la nana n'est pas payée au rendement ! Mais bon, voyant tout le monde qui attendait, elle aurait pu... elle auraît dû... faire un effort pour accélérer les choses et dire dès le début qu'elle n'était pas en mesure de faire les opérations demandées !
Repost 0
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 23:00

Vous connaissez sans doute le slogan de la poste : "La poste, on a tous à y gagner". Et bien je me demande ce qu'on a à y gagner, en fait... Une chose est sûre : il ne faut pas compter sur eux pour gagner du temps ! 

C'était mardi. Je revenais de chez le coiffeur. Il était 14h30. Je me dirige en direction de la Poste... Ah zut, c'est fermé... Ca explique sûrement pourquoi des gens attendent devant... V'là ces horaires trop pratiques, aussi : 8h30-12h30 et 14h30-18h30 en semaine, et de 9h30 à 12h30 le samedi. Autant dire que quand on bosse, c'est mission impossible pour aller à la Poste. Bon, finalement, ça finira par ouvrir peu de temps après mon arrivée.

Une première dame va au guichet... Ca prend peu de temps, et très vite, c'est le deuxième monsieur qui s'avance. Il veut fermer le codevi de sa femme et transférer l'argent sur le livret A de sa femme... et faire pareil avec son codevi, et son livret A. Première remarque concernant sa carte liée au codevi : elle n'est plus valide. Oui, bon, en même temps, il veut clôturer le compte, on s'en fout que la carte ne soit plus valide ! Bref... Le monsieur sort la procuration qu'il a sur les comptes de son épouse ainsi que la carte d'identité de sa femme, et la sienne. La nana de la poste : "Ah mais non monsieur, avec la procuration, vous pouvez faire des virements ou des retraits, mais pas clôturer le compte". Pffffffffffffff ! Le monsieur insiste, dit qu'il a la carte d'identité, la procuration, les signatures, tout ce qui va bien, mais la nana n'en démord pas : ça n'est pas possible ! Bon... tant pis... Mais elle peut quand même faire le virement. Bon, soit. Par contre, elle explique qu'elle est obligée de laisser 1€ dessus car c'est le minimum. Pour tout virer, il faut clôturer le compte, et elle ne peut pas...Oui, c'est bon, tout le monde a compris...

Elle part dans son arrière-boutique et revient plus tard. "En fait, je dois laisser 10€ minimum, ensuite, vous faites une demande de clôture". Troooooop simple ! La dame continue : "en fait, je ne peux pas faire le virement sur le livret A de votre épouse : il a atteint le plafond autorisé". Aaaaaaaaaaaaaah ! Mais c'est pas possiiiiiiiiiiiiible ! Le monsieur décide donc de faire le virement du codevi de son épouse vers son propre livret A... On sent qu'il commence à en avoir ras la casquette... comme les dix autres personnes qui attendent qu'il termine ! Voilà, il a fait le virement pour le compte de son épouse. On passe à son compte. "Ah zut, vous avez moins de 10€ sur le compte"... Beuh, comment c'est possible, ça, si la limite est de 10€ ! Je sens qu'elle est en train de raconter n'importe quoi la pauvre dame ! Rah là là, dur dur ! Il va donc falloir qu'il mette des sous sur son codevi pour remonter à 10€... pour pouvoir le clôturer. Non mais c'est du pur délire ! 

Mais ça n'est pas fini ! Mais bon, c'est déjà trop d'émotions pour aujourd'hui. Je continue demain ^^ !

Repost 0